Quels sont les principes du 3e pilier ?

L'avènement du 3e pilier était dans le but de pallier les lacunes de la prévoyance non prise en compte par les rentes. Essentiellement répartit en deux parties, il faut noter qu’il a pour fonction première la garantie d’une bonne qualité de vie des assurés après la retraite. Si vous voulez élargir votre connaissance sur le sujet, vous êtes à l'endroit parfait.

Le pilier 3a: prévoyance liée

Il s'agit d'une prévoyance sur un long terme qui consiste à garder lié le capital vieillesse cotisé à titre privé. Les différents organes financiers comme les comptes et dépôts prévoyants, les assurances et autres ; prennent généralement en compte les offres du pilier 3a. Ceux qui désirent avoir une solide sécurité financière pendant leurs vieillesses trouveront leurs bonheurs dans ce pilier ; vous trouverez le nécessaire sur ce site https://www.financiere-foch.com/. Les offres qui y sont disponibles permettent de faire des économies d'impôts. En effet, ni l'impôt concernant le revenu ni celui concernant la fortune ne seront appliqués sur les avoirs reçus durant l'option qui a été choisie. Même si le capital mis de côté n’est disponible que cinq ans avant l’âge normal de la retraite, il est possible de le faire en cas de retraite anticipée. De même, le versement peut être reporté à cinq ans plus tard en cas de poursuite de l'activité au-delà de l'âge de retraite.

Le pilier 3b: prévoyance libre

Encore appelé prévoyance vieillesse non liée, il est une solution aux lacunes de prévoyance, car la pension ne permet pas souvent de maintenir un niveau de vie identique à celui avant la retraite. Les solutions qu'elles proposent sont particulièrement prises en compte dans les solutions globales telles que les fonds de placement, les comptes, la solution du logement et bien d'autres encore. Elle permet également de faire des économies sur les impôts. Par exemple, en cas de réunion de certaines conditions, les primes qu'elles soient périodiques ou uniques ne sont pas du tout imposables. Le versement du capital de la prévoyance non liée n'est aucunement soumis à des contraintes légales, tout le contraire de la prévoyance liée 3a. Il suffit juste d'attendre les durées minimales spécifiées dans le contrat.